• Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents
  • Paul MAZAROZ (ébéniste) et Ferdinand BARBEDIENNE (bronzier) - Petite crédence de style Néo-Renaissance en noyer sculpté et bronze patiné à décor des bas-reliefs de la Fontaine des Innocents

Crédence en noyer et bronze doré. Le meuble est composé en deux parties, toutes ornées de colonnes détachées. La partie supérieure s'ouvre par deux vantaux et la partie inférieure par un tiroir en ceinture et une tablette. Une riche ornementation sculptée de style Néo-Renaissance orne l'ensemble : colonnes ioniques, toupie, mufle de lion, corniche, consoles. Le meuble porte au dos l'estampille "P. MAZAROZ.P." surmontant une étoile. Il est numéroté "19963". Les bronzes sont signés : "F. BARBEDIENNE". Afin d'orner ce meuble néo-renaissance, Paul Mazaroz fait appel à Ferdinand Barbedienne. Ce célèbre bronzier est à l'origine d'une réinterprétation des nymphes de la Fontaine des Innocents. Deux de ces cinq jeunes filles ornent les portes de la partie supérieur de notre crédence. Imaginée par Jean Goujon, elle célébra l’entrée du Roi Henri II à Paris en 1547. Cette iconographie est particulièrement adaptée pour un meuble de style Néo-Renaissance Henri II comme cette crédence.

Paul Mazaroz (1823 – 1900).
Cet ébéniste et collectionneur du XIXème siècle est un enfant d'une famille d'origine italienne, né dans la ville de Lons-le-Saunier dans le Jura. Il se marie avec la fille de l'ébéniste parisien, Pierre Ribaillier en 1853, et travaillera à ses côtés dans l'entreprise (située 20, rue des filles du calvaire).
Bien que le nom de son beau-père reste attaché à la production de ses ateliers, lors de l'Exposition Universelle de 1855 , Mazaroz expose plusieurs meubles en son nom propre. Après l'Exposition de Londres l'entreprise se modernise et se dote de machines et outils du dernier cri. La société participe à chaque exposition et le succès est au rendez-vous : lors des Expositions Universelles de 1867 et 1878 ils obtiennent la médaille d'argent. L'entreprise de Mazaroz disparaîtra en 1890.
Le musée de sa ville natale de Lons-le-Saunier a organisé une exposition en 2003 intitulée « Jean-Paul Mazaroz : un amateur éclairé au XIXe siècle ».
Un catalogue de ses œuvres est disponible en ligne dans deux albums sur le site de la BnF :
Jean-Paul Mazaroz (1823-1900), Ribaillier aîné et Paul Mazaroz. Meubles exécutés dans leur fabrique rue Ternaux-Popincourt, 1855-1857.

Style:
Néo-Renaissance

Époque et provenance:
Vers 1880. Le meuble est signé au dos : "P. MAZAROZ".
Les bronzes sont signés : "F. BARBEDIENNE".

Condition:
En excellent état.

Dimensions:
Largeur 110cm
Hauteur 169cm
Profondeur 52cm

Lieu de stockage:
Showroom de Saint Ouen
Statut
Disponible


Télécharger la fiche PDF Imprimer

Partagez cet objet sur vos réseaux favoris : Image not found Image not found Image not found Image not found Image not found

Arts Décoratifs du XIXè siècle

Mobilier , Objets d'art du 19ème siècle.

Réseaux sociaux
Image not found
Image not found
Image not found
Image not found

Boutique des cheminées

120, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Horaires :
Le Vendredi de 10 à 12h30
Du Samedi au Dimanche de 10h à 18h,
le Lundi de 10h à 16h et tous les jours sur RDV.

Contacts :
tel : +33 (0)6 60 62 61 90

Marché Paul Bert

Marché Paul Bert au coeur des Puces de Saint Ouen.
Allée 6 Stand 83
93400 Saint Ouen

Ouvert les samedis et dimanche de 10h à 18 heures

Showroom de Saint Ouen

Merci de nous téléphoner pour tout renseignement, ou adressez un email afin de recevoir l'adresse et l'itinéraire.
Horaires :
Uniquement sur rendez-vous, tous les jours de la semaine.

Contacts :
phone : +33 (0)6 60 62 61 90
           +33 (0)1 42 25 12 79