• Eugène BAUDIN (att. à), Paire de vases en grès à monture de bronze doré
  • Eugène BAUDIN (att. à), Paire de vases en grès à monture de bronze doré
  • Eugène BAUDIN (att. à), Paire de vases en grès à monture de bronze doré
  • Eugène BAUDIN (att. à), Paire de vases en grès à monture de bronze doré
  • Eugène BAUDIN (att. à), Paire de vases en grès à monture de bronze doré

Grès et bronze doré.

 

Cette paire de vases balustres en grès de style Louis XV est dotée d'une monture de bronze doré d'inspiration rocaille. Quatre pieds soutiennent la base mouvementée et asymétrique de chaque vase. Ceux-ci sont dotés d'une base circulaire fine donnant naissance à un corps élancé et pansu. La panse est animée de godrons et est surmontée d'un col étroit. La lèvre du col est également garnie de bronze doré. Le grès est recouvert d'une glaçure à dominante violette tirant sur le vert profond. Ces nuances colorées apportent une animation subtile de la surface propre aux réalisations d'Eugène Baudin, fortement influencé par les œuvres des Massier à Vallauris. 

 

Eugène Baudin est un céramiste né à Vierzon le 29 août 1853 et mort à Granges-sur-Aube le 11 avril 1918. Fils d'un ouvrier porcelainier, Eugène Baudin commence tout d'abord comme tourneur dans l'usine de M. Bazille à Vierzon avant d'être modeleur à Charenton. Durant la Commune, il s'engage du côté des révolutionnaires, ce qui le mènera en détention puis à une condamnation à mort par contumace. De fait, il émigre en Angleterre en 1871 et devient modeleur à Stoke-on-Trent et à Lambeth. Sa connaissance du métier lui valut de devenir rapidement maître d'ouvrage. Après l'amnistie générale prononcée en 1880, Eugène Baudin rentre en France en 1881. Il ouvre alors son propre atelier de faïencerie à Vierzon. En 1889, alors qu'il devient député du Cher, il expose à l'Exposition Universelle de Paris, sous le nom de son frère Ernest, futur directeur de la Manufacture Nationale. A cette occasion, les formes étonnantes de ses œuvres, ainsi que leurs extraordinaires glaçures, surent retenir l'attention des visiteurs. A la suite de cette exposition, le Musée National des Arts et Métiers entre en possession de plusieurs œuvres d'Eugène Baudin. Fort de son succès, ce dernier ouvre un atelier à Paris. En 1897, il met un terme à son activité politique et ouvre une faïencerie à Saint-Briac. En 1906, avec les privilèges du Prince, il fonde la Poterie de Monaco et laisse la direction de la faïencerie de Saint-Briac à son fils adoptif, Paul Baudin. Ce dernier reprendra la Poterie de Monaco après la mort d'Eugène Baudin et la maintiendra ouverte jusqu'en 1925. 

 

 

 

Style:
Louis XV

Époque et provenance:
Vers 1900.

Dimensions:
Largeur 24cm
Hauteur 46cm
Profondeur 17cm

Statut
Disponible


Télécharger la fiche PDF Imprimer

Partagez cet objet sur vos réseaux favoris : Image not found Image not found Image not found Image not found Image not found

Arts Décoratifs du XIXè siècle

Mobilier , Objets d'art du 19ème siècle.

Réseaux sociaux
Image not found
Image not found
Image not found
Image not found

Boutique des cheminées

120, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Horaires :
Le Vendredi de 10 à 12h30
Du Samedi au Dimanche de 10h à 18h,
le Lundi de 10h à 16h et tous les jours sur RDV.

Contacts :
tel : +33 (0)6 60 62 61 90

Marché Paul Bert

Marché Paul Bert au coeur des Puces de Saint Ouen.
Allée 6 Stand 83
93400 Saint Ouen

Ouvert les samedis et dimanche de 10h à 18 heures

Showroom de Saint Ouen

Merci de nous téléphoner pour tout renseignement, ou adressez un email afin de recevoir l'adresse et l'itinéraire.
Horaires :
Uniquement sur rendez-vous, tous les jours de la semaine.

Contacts :
phone : +33 (0)6 60 62 61 90
           +33 (0)1 42 25 12 79