• MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre
  • MAISON TAHAN : Encrier en malachite et marbre

Etiquette sur le fond de l'encrier "Maison Tahan, Médaille d'or 1867, anciennement rue de la Paix, boulevard des Italiens».

Cette pièce d’une grande élégance présente un raffinement discret, grâce aux matériaux employés. Le marbre noir de Belgique, apprécié pour sa pureté et son grain très fin qui permet une finition irréprochable, est ici incrusté de malachite et garni de bronze doré finement ciselé. Le contraste entre le noir profond du marbre et le vert intense et lumineux de la pierre ornementale offre un magnifique jeu de couleurs.
Le corps de l’encrier repose sur un plateau circulaire, rehaussé par un pied de même forme, de sorte qu’ils ne constituent qu’une seule pièce. L’intérieur de ce plateau sensiblement incurvé est paré d’une large frise géométrique en gemme qui en souligne le bord, et d’un cercle pourvu de quatre flèches en son centre. Le cœur du plateau est renflé et, tel un piédouche, surélève le corps de l’encrier pour le mettre en valeur. Le pied de l’encrier en bronze doré, dont la base est en doucine, est animé par une bague en son milieu. Il porte une panse en marbre qui se distingue par un poli remarquable et présente la forme d’une coupe dont le bord est marqué par un bandeau en léger ressaut. Deux têtes de bélier en bronze prolongées par une feuille d’acanthe marquent la naissance des anses qui s’élèvent verticalement. L’extrême précision du travail du bronze laisse apparaître les stries des cornes des animaux, leur donnant un caractère véritablement naturaliste : un tel détail montre le grand soin apporté à la réalisation de l’objet. Le point culminant des anses forme une base carrée où repose un bouton de fleur. Ces anses se divisent finalement en deux tiges souples et évasées pour rejoindre le col de l’encrier en un motif végétal. Ajourées, elles n’alourdissent pas l’objet mais au contraire adoucissent sa ligne. Le col, très court et légèrement concave, se rétrécit de manière significative. Il est orné sur toute sa surface d’une frise semblable à celle qui agrémente le contour intérieur du plateau ; aussi cette répétition participe-t-elle à l’unité de l’encrier. Un anneau lisse et une frise tressée en bronze délimitent respectivement le col et le couvercle de l’encrier, permettant ainsi de dissimuler la charnière et de lier harmonieusement ces deux éléments bien distincts. Deux cercles de malachite rythment le couvercle en marbre et accentuent son caractère sphérique. Ils rehaussent également l’éclat du bouton de fleur en bronze doré qui en garnit le sommet.

Cet encrier qui porte la signature de la Maison Tahan sous son pied avec la mention suivante : MEDAILLE D’OR 186[7], CI-DEVANT  [RU]E DE LA PAIX, Bould des Italiens, peut être daté entre 1869, année de l’installation de Jean-Pierre Alexandre Tahan à l’adresse indiquée ci-dessus, et 1882, date à laquelle il céda son commerce. M. Tahan, ébéniste réputé en son temps, avait repris l’affaire paternelle et élargi la production de l’atelier, spécialisé dans les coffrets et nécessaires, aux petits meubles précieux, pour faire de son magasin un rendez-vous incontournable de l’élite aristocratique et financière. Fournisseur de l’empereur à partir de 1855, il sut s’entourer des meilleurs collaborateurs et remporta de nombreuses médailles aux expositions, notamment lors de l’Exposition Universelle de 1867.

Style:
Napoléon III

Époque et provenance:
Vers 1870.

Condition:
En parfait état.

Dimensions:
Largeur 21cm
Hauteur 20cm

Statut
Disponible


Télécharger la fiche PDF Imprimer

Partagez cet objet sur vos réseaux favoris : Image not found Image not found Image not found Image not found Image not found

Arts Décoratifs du XIXè siècle

Mobilier , Objets d'art du 19ème siècle.

Réseaux sociaux
Image not found
Image not found
Image not found
Image not found

Boutique des cheminées

120, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Horaires :
Le Vendredi de 10 à 12h30
Du Samedi au Dimanche de 10h à 18h,
le Lundi de 10h à 16h et tous les jours sur RDV.

Contacts :
tel : +33 (0)6 60 62 61 90

Marché Paul Bert

Marché Paul Bert au coeur des Puces de Saint Ouen.
Allée 6 Stand 83
93400 Saint Ouen

Ouvert les samedis et dimanche de 10h à 18 heures

Showroom de Saint Ouen

Merci de nous téléphoner pour tout renseignement, ou adressez un email afin de recevoir l'adresse et l'itinéraire.
Horaires :
Uniquement sur rendez-vous, tous les jours de la semaine.

Contacts :
phone : +33 (0)6 60 62 61 90
           +33 (0)1 42 25 12 79